Rechercher
  • odestriau

Formation en présentiel, classe virtuelle ou e-learning. Bien choisir sa formation.

La formation en présentiel permet avant tout une interaction optimale avec les stagiaires et entre les stagiaires qui peuvent ainsi partager leurs expériences réciproques. Dans ce format, le formateur peut immédiatement répondre aux questions. Il est aussi en mesure de vérifier le niveau de compréhension des apprenants en validant l’assimilation des notions présentées par des évaluations « en direct ». Cela lui permet, selon le cas, de s’attarder sur des points particuliers qui méritent un complément d’information ou bien de valider l’apprentissage des connaissances.


A mi-chemin entre la formation en présentiel et la formation à distance en « e-learning », on trouve les classes virtuelles. Le principe est le suivant : un formateur anime une formation que des stagiaires suivent grâce à une connexion en visio-conférence. Le format de cette formation se limite généralement de 1H30 à 3H. Le principal avantage de ce mode d’apprentissage réside dans le fait que les stagiaires n’ont plus besoin de se déplacer pour se rendre physiquement dans une salle de formation. Dans ce type de formation, le formateur est en mesure de répondre aux questions des stagiaires à la condition qu’un modérateur veille scrupuleusement à ce que les interactions ne se superposent pas, par exemple en faisant face à un afflux de questions au même moment, ce qui rendrait inaudible le suivi de la formation. S’agissant d’une formation à distance, généralement suivi dans l’espace de travail des stagiaires, il a été souvent constaté des problèmes d’attention, notamment du fait d’intrusions de collègues dans le bureau du stagiaire ou de demandes en ligne alors que le stagiaire est en train de suivre la formation.


L’e-learning pourrait paraitre être « la » panacée dans la mesure où, les stagiaires peuvent se connecter au gré de leurs disponibilités (plus d’horaires contraints) et qu’ils sont en capacité de décider de la durée de connexion. Les limites de ce type de formation résident dans la volonté du stagiaire de s’impliquer dans le suivi de la formation (rien ne s’oppose à ce que le stagiaire s’attèle à des tâches professionnelles alors que le module de formation se déroule à l’écran). Ce format ne permet pas non plus d’interactivité ni avec les autres apprenants ni avec le formateur. L’e-learning, même s’il peut être utile en complément de certaines formations n’atteindra donc jamais le niveau d’efficacité dans l’acquisition des compétences que l’on pourra trouver dans une formation présentielle.


A l’heure où la formation des intermédiaires est devenu une obligation réglementaire, il convient de bien définir ses objectifs afin de choisir la formation la plus adaptée à l’objectif recherché et surtout de garder à l’esprit les limites, en termes d’efficacité, inhérentes au format de la formation retenue.


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout